Appel du 5 Décembre 2019

Comme débattu lors de son assemblée générale du 17 octobre, la Mutuelle des Cheminots de Normandie s’inscrira dans toutes les initiatives visant à préserver et améliorer les conditions d’accès au soin de tous les assurés sociaux et en particulier ses adhérents et leurs bénéficiaires.

Hors force est de constater que le gouvernement promet une réforme des retraites injustes et dangereuses pour tous. Ce projet s’ajoute à plusieurs décennies de baisse régulière de l’assiette des cotisations dite « patronales » mettant à mal les financements sociaux en particulier pour les régimes obligatoires de santé et les caisses de retraite du RG.

Cette réforme va accroitre la durée de cotisation exigée et abaisser fortement les pensions de retraite. Cette réforme vise à détruire le système par répartition d’aujourd’hui, par la mise en place d’un système à point.

Cette réforme va de fait dégrader les conditions de vie des seniors et compliquera bien sûr leur accès à la santé et à la protection sociale à un moment de la vie où cet accès est particulièrement crucial. 

C’est pourquoi la Mutuelle des Cheminots de Normandie s’inscrit dans l’appel de la Fédération des mutuelles de France à participer à la mobilisation nationale et interprofessionnelle du 5 décembre prochain.

Ce projet s’inscrit dans une politique globale qui casse la solidarité nationale : un « plan hôpital » sans moyen, un plan dépendance en panne, un Plan de Loi de Financement de la Sécurité Sociale qui ne permet pas de répondre aux besoins de santé de la population… La liste est longue.

Or, vouloir un système de retraite juste, un hôpital public correctement doté en moyens humains et financiers, une politique solidaire qui permette de relever le défi de la dépendance, une protection sociale universelle pour que chacun puisse vivre dignement, ce n’est pas être « trop négatif » sur la situation du pays, ni être « pleurnichard » mais, au contraire, avoir l’exigence de construire la société humaine et fraternelle voulue par nos concitoyens. C’est exiger le retour au 100% Sécu, véritable gage d’égalité face aux aléas de la vie. C’est le projet des militants mutualistes.

Caen, le 2 décembre 2019